Aïda

Dans l’histoire du festival de Salzbourg, Aïda de Giuseppe Verdi a été représenté une seule fois en 1979, dans une production mise en scène et dirigée par Herbert von Karajan. Pour le retour de cet opéra apprécié du public, le Festival de Salzbourg a formé une superbe équipe artistique, proposant le spectacle le plus prisé et le plus joué à guichet fermé de toute l’histoire du festival. Cette prestigieuse affiche a réuni Anna Netrebko dans le rôle-titre, la vidéaste new-yorkaise d’origine iranienne Shirin Neshat à la mise en scène, et le meilleur spécialiste de Verdi, Riccardo Muti, à la direction musicale. Si Aïda est l’une des pièces les plus popularisées de l’opéra, elle constitue en même temps une réflexion profonde sur les hiérarchies du pouvoir. Notamment réputée pour la musique somptueuse de sa fameuse scène de la marche triomphale, elle figure cependant parmi les oeuvres les plus intimes de Verdi quand elle illustre les émotions intimes des victimes d’un trio amoureux tragique : Radamès, le capitaine victorieux de la garde égyptienne, et ses deux rivales amoureuses, la fille du Pharaon Amneris et son esclave éthiopienne Aïda.

Date VEN. 11/01/19 — 20H
Genre OPÉRA EN 4 ACTES (1871) - RETRANSMISSION
Durée 2H40 + 1 ENTRACTE

ENREGISTRÉ AU FESTIVAL DE SALZBOURG
MUSIQUE DE GIUSEPPE VERDI
LIVRET D’ANTONIO GHISLANZONI
D’APRÈS AUGUSTE-ÉDOUARD MARIETTE
DIRECTION MUSICALE RICCARDO MUTI
MISE EN SCÈNE SHIRIN NESHAT
DÉCORS CHRISTIAN SCHMIDT
COSTUMES TATYANA VAN WALSUM